• Clinispa Kaméva

Trois pistes pour gérer ton stress



Le stress est un sujet d’actualité de plus en plus répandu dans notre monde moderne où les standards de performances et la rapidité de la vie sont au rendez-vous. Tout se joue dans la façon dont nous allons gérer la situation.


La gestion du stress, c’est avoir un regard sans jugement de ce qui la provoque. D’ailleurs, dans le livre Par amour du stress par Dre Sonia Lupien, j’ai trouvé pertinent qu’elle nous explique de façon simple les déclencheurs avec l’acronyme CINÉ: manque de contrôle, imprévisibilité, nouveau et égo menacé. Un de nos modes de fonctionnement humain est de réagir afin de se défendre pour se protéger. C’est absolument normal. Un fait non négligeable: tous peuvent vivre la même situation sans pour autant avoir la même réaction. Nous sommes uniques et notre bagage de vie l’est tout autant. C’est d’ailleurs pourquoi il est absolument inutile de se comparer.


Ceci signifie qu’il devient impératif de découvrir d'où proviennent ses activateurs de réaction, mais comment? C’est par l’éveil de nos sens et la pause qu’on s’offre pour en faire l’analyse et ce, sans jugement, que nous pourrons en interpréter la cause et le pouvoir que nous voulons lui accorder. Tu te diras peut-être que c’est quasiment impossible lorsque la machine est partie. Je te réponds qu’il faut t’accorder du temps et être patient avec soi-même. N'oublie jamais que des comportements qui perdurent depuis de nombreuses années ne se défont pas en claquant des doigts. Voilà la raison pour laquelle j’aimerais te partager quelques outils qui m'accompagnent dans ma vie afin de m’aider à gérer le stress au quotidien.


Tout d’abord, l’important dans la gestion du stress, c’est d’utiliser des outils qui nous allument et qui nous font du bien. Est-ce qu’il existe des solutions miracles? Malheureusement, cela n'existe pas. Par contre, cela ne signifie pas que ce sera des actions compliquées. Il existe des solutions variables pour des individus uniques. Ce n’est pas parce que ton amie répond bien à certains outils que cela sera pareil pour toi. Je réitère que tu es une personne unique et à part entière. Tu as sans doute déjà plusieurs moyens que tu peux utiliser et que tu sais qu'ils vont te réconforter puisqu’ils ont déjà été efficaces.


Tant que nous croyons que la solution réside à l’extérieur de soi, je crois sincèrement que nous sommes vouées à des déceptions et à l’usage d’énergie inutile. As-tu déjà ressenti une perte de motivation puisque tu ne voyais aucun changement ou tu avais l’impression de tourner en rond?


Il devient nécessaire d’expérimenter diverses stratégies afin de voir comment on réagit avec celles-ci avant d’être dans une situation trop défavorable, car lorsque nous sommes dans un état de déséquilibre, il y a une réduction de notre capacité à réfléchir. C’est plutôt dans un mode réactif que l’on va réagir. À noter qu’il n’y a rien de grave à poser un genou au sol. Cela peut être une opportunité de revoir les sphères de notre vie.



1) Pratiquer la cohérence cardiaque


C’est un outil tellement simple qui consiste à inspirer et expirer 6 cycles par minute sur une période de 5 minutes. Le plus difficile, c’est la constance de l’exercice, puisqu’on recommande de le faire 3 fois par jour afin d’assurer un retour au calme en environ 1 minute la prochaine fois qu’un Mammouth te pourchassera. Tu trouveras de nombreuses applications qui pourront te servir de guide, comme Respirelax ou bien Respira. Je t’encourage à les essayer afin de voir si elles te conviennent.





2) Faire des activités pour soi


On oublie un peu la famille et on se consacre à des activités «me time» en mouvement dans notre horaire. Et sache qu’il n’y a rien d’égoïste à cela! J’ose même lancer l’idée de laisser aller les préjugés et de s’autoriser à faire une activité qu’on a tant voulu faire lorsqu’on était jeune, mais que, pour plusieurs motifs, nous ne sommes pas passés à l’action. Je vous partage une expérience personnelle ici; j’ai toujours aimé la danse et voulu prendre des cours depuis que je suis petite. Toutefois, je n’ai pas été exposé à cette possibilité d'en faire. C’est aujourd’hui, à 35 ans, que je me suis lancée! Je n’ai plus peur du jugement et je me fais confiance, en plus de m’autoriser une synchronisation des mouvements absolument imparfaite. J’ai du plaisir et c’est tout ce qui compte!





3) Se reconnecter à la nature


Nous sommes choyés de vivre tout près du parc de la Gatineau, car il s’agit d’une belle façon de se donner de l’énergie dans ces paysages oxygénés. Ces dernières années, j’ai développé un plaisir fou à parcourir des sentiers et monter des montagnes. Comme on le dit si bien dans notre langage québécois, ça change d’air et, en plus, la nature nous fait don de différentes essences qui favorisent la détente et la relaxation. Il existe tout un monde de possibilités! Il suffit de trouver ce que vous aimez.


Quelle est la première action que tu feras afin de t’apporter dans un état de bien-être?





Rédigé par Mélyssa Brisson-Guénette, infirmière et copropriétaire de Clinispa Kaméva

28 vues